author Appelez-nous : 0666813612

Comparer les annonces

Le tweet d’une jeune Sénégalaise rappelle la xénophobie ordinaire des loueurs d’appartements

Le tweet d’une jeune Sénégalaise rappelle la xénophobie ordinaire des loueurs d’appartements

Le 23 juillet, Adja, une ressortissante sénégalaise a témoigné sur Twitter de ses difficultés à trouver un logement à Casablanca, dénonçant le racisme ordinaire contre la communauté subsaharienne au Maroc.

Sur les réseaux sociaux, son tweet publié le 23 juillet a fait l’effet d’une bombe. Adja, Sénégalaise de 22 ans au Maroc depuis 2 ans, a fait part sur le réseau social du racisme ordinaire des agents immobiliers dont elle a été victime lors de sa recherche d’un appartement à Casablanca. Résultat: une vague d’indignation et de témoignages sur les discriminations subies par de nombreux ressortissants subsahariens, engendrant près de 4.000 retweets.

Xénophobie décomplexée

C’est du racisme pur et simple que nous raconte la jeune femme, contactée par TelQuel : “La visite s’est faite avec un agent immobilier près de Casanearshore en face des villas. Une fois sur place, la visite du studio s’est très bien passée. Mais une fois sur le départ, nous avons croisé un couple marocain qui montait les escaliers. Ils ont commencé à parler en arabe avec l’agent immobilier. Le ton est monté. Je suis descendue pour attendre devant l’immeuble. Au bout de 10 minutes, un Marocain d’une trentaine d’années est sorti pour venir me voir. Il m’a dit : ‘si tu veux un conseil, ne viens pas vivre dans cet immeuble, les gens qui habitent ici ne veulent pas de Noirs. Ils sont en train d’en parler à l’agent immobilier‘. J’ai été étonnée, mais l’agent me l’a bien confirmé une fois revenu. Sous la pression des autres copropriétaires, le propriétaire du studio a finalement refusé mon dossier”.

Une pratique honteuse, pourtant assez banalisée à en croire les sites de recherches d’appartement comme Avito où l’on peut trouver ce genre d’annonces discriminantes publiées par les propriétaires :

A la suite de sa première série de tweets, Adja a publié un nouvel élément à charge. Il s’agit de l’enregistrement d’un appel téléphonique avec l’annonceur d’un appartement mis en location sur Avito. Celui-ci lui explique qu’il “ne cherche que des Marocains. Les gens qui habitent dans l’immeuble insistent sur le fait qu’ils ne veulent pas habiter avec des Africains”. 

A la suite de sa première série de tweets, Adja a publié un nouvel élément à charge. Il s’agit de l’enregistrement d’un appel téléphonique avec l’annonceur d’un appartement mis en location sur Avito. Celui-ci lui explique qu’il “ne cherche que des Marocains. Les gens qui habitent dans l’immeuble insistent sur le fait qu’ils ne veulent pas habiter avec des Africains”. 

img

Anthony tchewe

Articles Similaires

Immobilier: Keller Williams s’implante au Maroc

Keller Williams (KW) arrive au Maroc, annonce un communiqué du groupe. Youssef Mansour a été...

continuer la lecture
par Anthony tchewe

Immobilier au Maroc: comment le digital change la donne

"Avant, si vous deviez acheter un bien immobilier, vous vous tourniez vers le concierge, un semsar,...

continuer la lecture
par Anthony tchewe

Le logement social au Maroc, symptôme du déphasage entre société et urbanisation …Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/80551/logement-social-maroc-symptome-dephasage.html

Habitations mal adaptées, respect des normes peu rigoureux, malfaçons dans les bâtiments…...

continuer la lecture
par Anthony tchewe

Rejoignez la discussion